EditoNouvelle GénérationDossierEconomiePolitiqueSociétéTendances & CulturePortraitBdVDiaporamaArchives
 
Follow actuel_maroc on Twitter
Follow actuel_maroc on Twitter
Cheikh Yassine qui va lui succĂ©der ?
actuel n°38, samedi 13 mars 2010
| More

La maladie du cheikh n’est plus un secret. Dans les coulisses, on aiguise les dagues, chacun se positionnant pour lui succĂ©der. Ambiance.

La rĂ©cente condamnation de Abdelwahed Hilali, le frĂšre de Nadia Yassine, Ă  six ans de prison pour traïŹc de drogue par le tribunal de premiĂšre instance de TĂ©touan, aura-t-elle une inïŹ‚uence sur les chances Ă  la succession de la ïŹlle de Abdeslam Yassine ? « On ne croit pas tellement Ă  cette histoire, c’est un coup montĂ© », s’indignent des adlistes.

Sauf que la puretĂ© originelle dont se targue la famille du cheikh est quelque peu Ă©cornĂ©e par cette affaire Ă  un moment oĂč les interrogations sur la succession de l’aumĂŽnier gĂ©nĂ©ral d’Al Adl Wal Ihssane sont exacerbĂ©es par la dĂ©gradation de son Ă©tat de santĂ©. Avant mĂȘme le dĂ©cĂšs du cheikh, les prĂ©tendants au trĂŽne s’affairent dans les coulisses.

Qui, au sein de la famille Yassine ou parmi les caciques de la jamaĂą, raïŹ‚ era la mise ? FeutrĂ©e mais fĂ©roce, la guerre de succession est engagĂ©e bien avant mĂȘme le dernier voyage du patriarche. VoilĂ  des mois que s’aiguisent les dagues. Il ïŹ‚ otte sur la mouvance islamiste un parfum dĂ©lĂ©tĂšre de coup d’État qui pourrait prendre de court les pronostics les plus sereins.

Placer sa préférée

Le cheikh qui caresse certainement le rĂȘve inavouĂ© de placer sa prĂ©fĂ©rĂ©e Ă  la tĂȘte de la mouvance aurait volontiers, pour peu que la jamaĂą fĂ»t mĂ»re pour une telle audace, transmis le sceptre Ă  sa ïŹlle. Pour autant, rien n’est acquis. En effet, Nadia Yassine, malgrĂ© une Ă©loquence sĂ©duisante, est handicapĂ©e par son impopularitĂ© auprĂšs du « petit peuple de la jamaĂą » qui la tient en haute suspicion.

L’aĂźnĂ©e des Yassine est afïŹ‚igĂ©e d’une double tare, celle d’ĂȘtre une femme (dans la logique mĂȘme des mouvements islamistes, une femme ne pourrait remplir le rĂŽle d’hĂ©ritier spirituel du cheikh) et celle d’ĂȘtre un peu trop moderne au goĂ»t de la majoritĂ© des disciples. MĂȘme si son Ă©poux, Abdellah Chibani, un membre inïŹ‚uent de la mouvance, la soutient activement dans sa quĂȘte du pouvoir. Sans oublier l’aversion qu’inspire, au sein d’une grande partie des militants adlistes, le scĂ©nario dynastique.

Dans la hiĂ©rarchie, le Cercle politique, avec Ă  sa tĂȘte le redoutable Mohamed Abbadi, et le Conseil de l’orientation, chasse gardĂ©e de Abdelwahed Moutawakil , sont dĂ©terminĂ©s Ă  ne laisser aucune chance au clan familial. Ces derniers, ainsi que Fathallah Arsalane, le communicateur en chef du mouvement, essaient de tirer proïŹt du silence du cheikh – qui continue Ă  maintenir le suspense sur sa succession– pour se positionner. Chaque fausse alerte concernant la santĂ© du chef des islamistes est l’occasion pour les forces en prĂ©sence de maximiser leurs chances pour la prise du pouvoir au sein du mouvement.

La gravitĂ© de l’état du guide spirituel ne ïŹgure d’ailleurs sur aucun bulletin de santĂ© puisque les mĂ©decins qui le suivent pas Ă  pas appartiennent eux-mĂȘmes Ă  la mouvance et sont tenus au secret, plus par allĂ©geance Ă  leur gourou que par souci professionnel. Mais il est acquis que le cheikh traĂźne, en plus d’une tuberculose mal soignĂ©e et de rhumatismes aggravĂ©s par ses multiples sĂ©jours dans les geĂŽles de Hassan II, bien d’autres pathologies.

Pour Ă©viter que ses ennuis de santĂ© ne soient Ă©talĂ©s au grand jour, il y a trois ans, cheikh Yassine avait quittĂ© son ancienne villa Ă  Hay Essalam Ă  SalĂ©, trop exposĂ©e aux oreilles indiscrĂštes et aux allĂ©es et venues des agents des services de renseignements, pour s’installer dans une villa somptueuse mais discrĂšte du quartier Souissi Ă  Rabat, cĂŽtoyant les gĂ©nĂ©raux et les hauts responsables politiques.

Maintenir l’union sacrĂ©e

Reste qu’au sein mĂȘme de la mouvance, mĂȘme si chacun de ces poids lourds rĂȘve, le matin en taillant sa barbe, du fauteuil en or que laissera Yassine, il semblerait que tout ce beau monde ait intĂ©rĂȘt Ă  faire front commun pour maintenir l’union sacrĂ©e. À en croire les adlistes les plus aguerris, Ă  l’approche du grand soir, les prĂ©tendants auront vite fait d’enterrer leurs querelles avant de sceller un pacte de non-agression.

Une union sacrĂ©e dictĂ©e par l’intĂ©rĂȘt supĂ©rieur du clan qui ne veut en aucun cas ouvrir la porte Ă  une implosion de la mouvance, une fois le guide parti. Car derriĂšre cette agitation, il y a aussi et surtout une histoire de gros sous. Non seulement Yassine est assis sur une fortune considĂ©rable mais les dons et les cotisations des membres de l’association engraissent le Cercle politique et le Cercle d’orientation alors que la famille Yassine roule carrosse. « En cas de dĂ©cĂšs de Yassine, ses lieutenants s’arrangeront pour faire vivre la mouvance sur le souvenir du cheikh ; l’essentiel pour eux, c’est de ne pas perdre les rentrĂ©es d’argent qui proviennent des cotisations, de l’aumĂŽne lĂ©gale amassĂ©e auprĂšs de la population et des Ă©normes dons provenant des disciples et sympathisants de l’étranger, sachant qu’une grosse partie de cet argent est redistribuĂ©e Ă  la famille et aux membres de la hiĂ©rarchie de la jamaĂą », explique l’islamologue SaĂŻd Lakhal.

Abdellatif El Azizi

| More
Archives Politique
N°173 : Cheikh Yassine : Disparition du prophĂšte de l’apocalypse  
N°172 : USFP : Quatre candidats pour un seul projet 
N°171 : Istiqlal Chabat : s'en va-t-en guerre  
N°170 : Al Jazeera / Rabat : Fin du divorce cathodique  
actuel N°169 : Tanger : Le PAM en mode reconquĂȘte  
N°168 : Interview : Tarek SbaĂŻ  
N°167 : CongrĂšs de l’USFP : Un parfum de transparence  
N°166 : Seconde Chambre : DĂ©gage  
N°164/165 : Mouvement populaire : Petites victoires, grandes attentes  
N°163 : RentrĂ©e parlementaire : Il est urgent de lĂ©gifĂ©rer  
N°162 : LĂ©gislatives partielles : Retour du classico PAM-PJD  
N°161 : Istiqlal La chute du Fassisme   
N°160 : Cacophonie gouvernementale : Y a-t-il un pilote dans l’avion 
N°159 : Maroc / Syrie : La guerre est dĂ©clarĂ©e  
N°158 : Interview Abdelouahed El Fassi 
N°157 : Mohamed Maradji : le photographe des trois rois 
N°155 : L’inquiĂ©tant populisme du PJD 
N°154 : La com’ de Benkirane en 5 questions 
N°153 : La mĂ©thode Chabat  
N°152 : Politique fiction : Les jours d’aprĂšs  
N°151 : Deux Benkirane pour le prix d’un 
N°150 : Istiqlal : Guerre totale au sommet, acte II  
N°149 : Parti de l’Istiqlal : Pour qui penchera la balance  
N°147 : Hauts fonctionnaires : Le couperet des nominations  
N°146 : Qui veut la peau de Chabat 
N°145 : CommĂ©morations : Abdelkrim n’est pas mort  
N°144 : Marche de Casa : L’USFP tacle Benkirane  
N°143 : Patrons et politique :  l'improbable duo
N°142 : IntĂ©rieur : Les dessous d'un choix
N°141 : Communales :  Le casse-tĂȘte du calendrier
N°140 : RNI : un congrĂšs plus aroubi qu’amĂ©ricain !
N°139 : Conseil de la ville de Casablanca : Les « pieds nickelĂ©s» Ă  la mairie
N°138 : PPS Dans l'ombre de Benkirane ? 
N°137 : Le SGG:  envers et contre tous
N°136 : Saison des congrĂšs : Un dinosaure en chasse un autre
N°135 : Maroc-UE :  DĂ©claration d’amour
N°134 : Senoussi    L’homme qui en sait trop
N°133 : Martine au Maroc 
N°132 : USFP  Le congrĂšs de toutes les rivalitĂ©s
N°131 : Al Adl,  bĂȘte noire de Benkirane
N°130 : CongrĂšs du PAM  Le tracteur passe Ă  l'offensive
N°129 : SĂ©curitĂ© nationale  Les services ont le spleen
N°128 : Fouad El Omari  "Le PAM dĂ©range"
N°127 : Gouvernement  Les dossiers sensibles de l'Istiqlal
N°126 : Investiture :  Vote sous haute tension
N°125 : Programme,   plus de lettres que de chiffres
N°124 : Rabat/Ankara,   Il y a PJD et PJD
N°123 : Gouvernement.   On a le casting, on attend le film !
N° 122 : Le PSU   se positionne
N°121 : Formation du gouvernement :   DerniĂšre ligne droite
N° 120 : Gouvernement :  Les signaux qu'on attend
N°119 : Entretien : Salaheddine Mezouar   Projet contre projet, idĂ©e contre idĂ©e
N°118 : Selwa,   de la rose Ă  la lampe
N°117 : Campagne Ă©lectorale :  A vos marques, prĂȘts...
N°116 : Programmes Ă©conomiques :  les enchĂšres sont ouvertes
N°115 : Koutla/G8 :  les hostilitĂ©s peuvent commencer
N°114 : El Jadida  Attention candidat sulfureux
N°114 : Alliances  La gauche se rĂ©veille
N°114 : Interview  express
N°114 : Les pirates Ă  l’assaut   de la politique
N°113 : Parlement : Session   La grande  évasion des dĂ©putĂ©s
N°113 : Alliance   Au G8, la nuit ne porte pas conseil
N°113 : Interview  express
N°112 : BrĂšves Le PJD fait la danse du ventre Ă  Nador
N°112 : Faut-il abolir   la peine de mort
N°112 : Walou pour Oualalou  
N°112 : DĂ©coupage Les ciseaux de la discorde
N°112 : Circonscriptions clĂ©s Fatiha Layadi, victime d’un putsch au PAM
N°112 : Interview express  Mohand Laenser
N°111 : Alliances Le grand bazar 
N°110 : Justice  Peut mieux faire
N° 109 : Printemps arabe  Demain la charia
N° 109 : Abdelkrim MoutiĂź  Un exilĂ© bien encombrant
N°108 : Mouvement du 20 fĂ©vrier Qui veut la peau de L7a9ed  
N°107 : Elections Faites vos jeux, rien ne va plus  
N°107 : Parlement Y a-t-il un avenir pour les jeunes  
N°107 : Quotas Les femmes se rebiffent  
N° 106 : Elections anticipĂ©es Le compte Ă  rebours a commencĂ©  
N° 104/105 : Champ religieux Les chiites avancent leurs pions  
N°103 : Istiqlal Cherche leader dĂ©sespĂ©rĂ©ment  
actuel 102 : Sahara Les tribus Ă  couteaux tirĂ©s  
actuel 101 : RĂ©fĂ©rendum Une campagne Ă  double dĂ©tente  
N°100 : Constitution Le dĂ©bat en cinq questions  
N°99 : Chabiba  Mini 20-FĂ©vrier Ă  l’USFP
N° 98 : Constitution Le nouveau rĂšgne  
N° 97 : Le printemps marocain sous surveillance 
N° 96 : RNI : Les Ă©lections d'abord  
N° 95 : CCG : Le oui, mais... du Maroc  
N° 95 : Partis : Le PAM dans la tourmente  
Actuel n°94 : RĂ©formes politiques : L'IMRI pose sa pierre  
Actuel n°94 : 2012, c'est dĂ©jĂ  demain  
N°93 : La monarchie, un systĂšme moderne 
Actuel n°92 : 20 FĂ©vrier : Ou en est-on ? 
Actuel n°91 : Barbouzeries Les islamistes veillent au grain  
Actuel n°90 : Le maire enfonce Abdelmoula 
Actuel n°89 : Manifester global et revendiquer local 
Actuel n°88 : Des partis plus royalistes que le roi 
Actuel n°87 : Benkirane dans la tourmente 
Actuel n°86 : Salaheddine Mezouar: « J’assumerai mes responsabilitĂ©s ! » 
Actuel n°84 : Du 20 fĂ©vrier au 20 mars... 
Actuel n°83 : Conflits d’intĂ©rĂȘts El Ferrae dĂ©croche la palme d’or
Actuel n°82 : Axe Rabat-Riyad  Destins croisĂ©s
Actuel n°81 : AĂŻcha Mokhtari  
Actuel N°72 : Le message de la Marche blanche 
Actuel n°69-70 : Comment LaĂąyoune a basculĂ© dans le chaos 
Actuel n°68 : Mieux partager pour vivre mieux 
Actuel n°67 : TĂ©lĂ©, Al Jazeera montre les crocs
Actuel n°66 : La guerre des zaouĂŻas 
Actuel n°65 : RentrĂ©e parlementaire : le roi recadre les dĂ©putĂ©s
Actuel n°64 : Sahara, des militants bien tendancieux
Actuel n°63 : Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, tĂ©mĂ©raire ou courageux ?
Actuel n°62 : La gauche est morte, vive les altermondialistes ! 
Actuel n°61 : Presse-Magistrature : liaisons dangereuses ? 
Actuel n°60 : Les Marocains d’Al-Qaida 
N°59 : La guerre secrĂšte des lobbys 
N°58 : Scandales : cols blancs Ă  la barre 
N°57 : CongrĂšs des islamistes : le MUR bĂ©tonne sa stratĂ©gie 
N°56 : Madrid-Rabat : bisbilles entre voisins 
N°55 : MĂ©dias et sociĂ©tĂ©, un dialogue national en cul-de-sac
N°54 : Les blogs s'activent politiquement 
N°53 : La priĂšre du vendredi gagne du terrain 
N°52 : USFP Alerte rouge pour le parti de la rose
N°51 : MP : Jurassic Park Power 
N°50 : Partis Pour quelques jeunes de plus
N°49 : AMDH  Le 9e congrĂšs officialise la mainmise d’Annahj
N°48 : El Fassi devant les dĂ©putĂ©s,  un bilan mitigĂ©
N°47 : Radi : « Les institutions Ă©lues doivent ĂȘtre irrĂ©prochables  
N°46 : La face cachĂ©e du Cheikh Yassine 
N°45 : Chabat :  retenez-moi ou je fais un malheur !
N°44 : El Himma Cible Abbas El Fassi 
N°43 : Election au perchoir:  Radi sous tension
N°42 : Affaire Belliraj  RĂ©vĂ©lations sur les chiites marocains en Belgique
N°41 : Lobbying : les think tanks au secours des partis politiques ?
N°40 : TĂ©lĂ©vision et politique:  Je t’aime, moi non plus
N°39 : Expulsions d’évangĂ©listes, L’oncle Sam indignĂ© !
N°38 : Cheikh Yassine qui va lui succĂ©der ?
N°37 : Le Makhzen reprend les choses en main
N°36 : Le PAM bouscule le champ politique
N°35 : A quoi sert le Parlement ? 
N°34 : Services secrets Le dur chemin de la bonne gouvernance
N°33 : Sahara La guerre des chefs
N°32 : RNI  Le triomphe de Mezouar
N°31 : Insultes, racisme, violence verbale Quand les politiques dĂ©rapent
 
 
actuel 2010 Réalisation - xclic
A propos Nous contacter